Infos !
Accueil \ Conseils \ La pêche au toc pour la truite selon Thomas
La pêche au toc pour la truite selon Thomas

La pêche au toc pour la truite selon Thomas

L’heure de la délivrance va bientôt sonner pour la plupart d’entre nous. Dans un peu moins d’une semaines maintenant, le 12 mars, à 6h22 les premiers leurres, bouchons, plombs et j’en passe tomberont dans l’eau pour tenter de séduire dame truite. Pour Raise Fishing, c’est presque l’unique jour dans l’année où nous pêchons aux appâts naturels. Après quelques saisons notre choix se porte dorénavant sur la pêche au toc avec des appâts naturels.

En ce jour de grand pèlerinage national deux écoles s’affrontent. D’un coté nous avons la vieille école avec ses appâts naturels ils sont largement majoritaire au bord de l’eau. Cette technique ancestrale en France assure toujours de  bon résultats. Face à elle, une population de « leurristes » chaque année plus importante se retrouve sur les berges de leurs rivières favorites pour faire jouer les leurres dans le courant.

Maintenant que vous connaissez mieux nos intentions pour cette ouverture abordons d’un peu plus près quelques points techniques. Tout d’abord, oubliez cette image de pêche « passive » au bouchon lorsqu’on parle d’appât naturel. Comme son nom le laisse imaginer la pêche à la truite au toc se caractérise par une plombée évoluant sur le fond de la rivière ligne tendue. Afin de garder un contact permanent avec le fond votre plombée viendra « toquer » les cailloux du lit de la rivière.

Pêche au Toc pour la truite : Le montage :

Le montage est assez sommaire mais la plombée, élément essentiel de la ligne, diffère selon les pêcheurs. Alors que certains utilisent une série de petits plombs espacés sur presque 50 cm de ligne d’autres préférons 2 à 3 chevrotines collées au dessus du bas de ligne.

montage pêche au toc pour la truite

Montage pêche au toc

pêche de la truite au toc

Montage pêche au toc

Pour ma part je vous propose un troisième montage encore différent que j’hérite de mon grand-père et de mon père (c’est vous dire si il a fait ses preuves !).

pêche-truite-au-toc

Montage pêche au toc

Les plombs sont remplacés par une olivette de 2, 4 ou 6gr en fonction de la rivière et des courants pêchés. L’olivette est bloquée par 2 petits plombs espacés de 15 à 20Cm.

L’utilisation d’une olivette pour la pêche au toc va avoir plusieurs avantages, tout d’abord elle peut rouler sur le fond sans gêne contrairement au plomb qui eux sont bloqués sur la ligne. Ensuite le fait d’avoir notre plombée libre et pouvant se déplacer sur une vingtaine de centimètre va permettre à notre appât de bouger dans le courant le plus naturellement possible, avec pour seule contrainte le fil et les plombs de quelques dixièmes de grammes.

Le poids de l’olivette est à minimiser au maximum. Cependant trouver le juste milieu n’est pas toujours facile. Elle doit pouvoir gagner le fond et y rester tout en étant entrainée par le courant facilement. Inutile de surplomber et devoir la déplacer vous-même par des mouvements de scion, vous ne feriez que des trous pour planter des patates comme dirait mon pote Ludo…

montage-truite-au-toc

Pêche au toc pour la truite

Vous devez surement vous dire « il est marrant le bonhomme, c’est facile pour lui de nous dire ça derrière son ordi, mais en vrai ce n’est pas la même! » ; n’ayez crainte, c’est surtout une affaire de pratique et de sensation qui viennent avec le temps.

Pêche à la truite au Toc : Le matériel :

Avant de vous parler de l’animation voyons le matériel adéquat. Le seul élément qui prime est pour moi la longueur de la canne. Comme le montage travail en grande partie à l’aplomb du scion ou toujours perpendiculairement en aval, la longueur de canne vous permettra de garder votre ligne dans la veine de courant pécher. Une canne trop courte ne vous permettra pas de rester au milieu du ruisseau ou sur la berge en face et le courant ramènera vite votre montage dans vos pieds.

L’emploi de canne télescopique permet de régler la longueur de la canne en fonction du poste. Cependant je ne pêche jamais avec une canne supérieure à 6 m car leur poids cause vite un traumatisme dans l’épaule et il existe que très peu de modèle de cette taille sur le marché.

canne-truite-au-toc

Canne au toc

Pêche au Toc : Les appâts :

Concernant les appâts je m’oriente toujours sur des teignes et des vers de terres que je vais chercher dans les tas de fumiers du coin (ils sont de loin les meilleurs). Pour la pêche de la truite au toc, n’y a pas d’indications précises quant-à l’emploi de l’un ou l’autre cela dépend essentiellement de l’humeur des poissons. Mais la règle générale veut que j’emploie les teignes dans les eaux claires et les verres de terres pour les eaux plus teintées. Il ne faut pas hésiter à alterner voir même essayer les deux à la fois…

pêche-truite-au-toc-appats

Appâts pêche à la truite

Pêche au Toc pour la truite : L’animation :

Le principe de base pour la pêche à la truite au toc est de faire évoluer votre appât sur le fond. Tout d’abord venez déposer votre montage sur le point de départ de votre choix. Prenons l’exemple d’un début de courant avec une pente descendante sur le fond puis qui remonte avec la fin du courant. L’idéal est de venir déposer votre ligne en début de courant. A partir de ce moment vous allez la laisser dériver tout en maintenant la bannière tendue. Le montage ne doit pas avancer plus vite que le courant mais à une vitesse légèrement inférieure. En fonction de la nature du fond des galets bloqueront surement votre plombée, il vous suffit de lever légèrement la canne de sorte à passer au dessus et de continuer votre descente. Marquer des pauses de quelques secondes est également important, cette irrégularité dans la descente de votre appât ne manquera pas d’intriguer un poisson aux abords et déclenchera surement son attaque. Il faut faire jouer son appât dans le courant. N’oubliez pas une chose, les truites vivent beaucoup dans le courant, cette technique vous permettra de les pêcher correctement et facilement. Alors même s’il n’y a que 30cm d’eau et que vous pensez voir le fond n’hésitez pas y laisser trainer votre teigne ou vers terre, une belle pourrait bien sortir de la souche en bordure un mètre plus loin pour venir s’en emparer…

J’espère avoir été le plus complet possible et vous avoir aidé pour préparer votre ouverture. Vous pouvez me retrouver sur ma page Facebook « Thomas Raise Fishing » si vous avez des questions. Pour le reste je vous dis « m… » et vous souhaite un excellent début de saison !

 

Un commentaire

  1. La leçon a été bien apprise par Thomas.
    Bravo tu peux continuer à tester la truite dans de belles rivières vosgienne

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*