Infos !
Accueil \ Conseils \ Montage godille, débutez la pêche à la truite
Montage godille, débutez la pêche à la truite

Montage godille, débutez la pêche à la truite

Il existe de multiples montures à vairon pour pêcher la truite, j’ai décidé aujourd’hui de vous présenter le montage godille. C’est en effet une monture simple à utiliser, qui s’accroche peu et peut s’utiliser dans tous les types de rivières à truite.

L’intérêt réside dans l’appui de l’eau sur la rondelle en plastique qui permet au vairon de nager quasiment tout seul.

1 Le matériel nécessaire pour le montage godille

Il vous faut :

  • Des godilles : tige en plomb creuse équipée d’un disque en plastique à l’avant et d’un système de fixation du vairon (petits crans, un ou deux hameçons simples…). Le poids est à adapter à la profondeur et la force du courant de votre rivière.
montage godille pêche à la truite

Types de godilles pour la pêche à la truite

  • Des hameçons triples taille 10 ou 8 (éventuellement 6 si on utilise un petit gardon en grande rivière)
hameçon triple pour pêche à la truite

Hameçon triple, idéalement sans les ardillons

  • Une canne qui peut être de taille très variable selon la rivière pratiquée. Les cannes traditionnelles à vairon manié sont des cannes de 2.70m à 3m en 5/25g qui permettent de bien contrôler la dérive du vairon. Certains utilisent des téléreglables, pratiques en petite rivière. Personnellement je privilégie la légèreté et la maniabilité, j’utilise donc des cannes à leurre light de 1.60m à 2.10m en petites et moyennes rivières et une 2.40m de puissance 10/30g en grande rivière.
cannes a truite

Choix de la canne à truite

  • Un moulinet avec une capacité de récupération importante et préférable si vous pêcher amont dans une rivière à fort courant. J’utilise des moulinets taille 1000 avec de la tresse en 6 ou 8/100 et un bas de ligne fluoro ou nylon (18 à 25/100 selon la taille des poissons en présence) en petite et moyenne rivière. La tresse me permet des lancers précis et une bonne sensation de ce qui se passe au bout de ma ligne. Le bas de ligne de 50cm à 1m, me permet discrétion et élasticité limitant le risque de décroche. En grande rivière j’utilise du nylon en 25/100, je préfère donc un moulinet 2500 qui limite l’effet mémoire du nylon.
moulinet rarenium pour pêche à la truite

Moulinet Rarenium 1000 de Shimano

  • J’utilise également des cures dents pour limiter le coulissement du fil dans la monture en action de pêche. Et des morceaux de tube anti-emmêleur pour éviter que le vairon ne se cintre.
peche de la truite à la godille

Accessoires pour le montage

  • Quelques aiguilles à locher, attention ça se perd facilement !
pêche à la truite

Aiguille à locher

  • Un pot de verre avec couvercle (type moutarde ou confiture) et quelques vairons à l’intérieur. Il vous permettra de les conserver correctement si vous penser à changer l’eau de temps en temps.
2 Le montage godille
montage godille pour truite

Montage complet pour la Godille

Pour débuter je passe le fil (bas de ligne ou corps de ligne si vous pêcher en nylon direct) dans la godille, j’enfile ensuite le morceau de tube anti-emmêleur, puis je glisse le fil dans le chat de l’aiguille.

Je tue un vairon, j’enfile l’aiguille par la bouche et ressort par l’anus. Je noue ensuite mon triple avec un nœud palomar (le plus solide). On peut opter pour une boucle qui permet de mettre et retirer le triple à chaque changement de vairon sans avoir à refaire de nœud.

Je glisse le morceau d’anti-emmeleur puis la tige en plomb dans la bouche du vairon et enfin je le fixe sur la monture en plantant le système de fixation dans la tête du vairon. Je fait coulisser le fil jusqu’à ce que la hampe de l’hameçon disparaisse dans l’anus du vairon. Enfin je coince un morceau de cure dent dans la godille et la monture est prête !

3 L’animation

Ou plutôt les animations car les possibilités sont nombreuses, il faut s’adapter aux situations rencontrées.

L’animation que j’utilise le plus est la suivante : je lance 3 quart amont et je mouline ce qu’il faut pour garder contact avec ma monture et la guider le long de la berge d’en face ou du poste repéré. Lorsque la monture arrive en face de moi j’arrête un instant la récupération, le vairon continue ainsi sa dérive en décrivant un arc de cercle. Enfin quand la monture arrive en position 3 quart aval je reprends la récupération. J’adapte en permanence la position de ma canne en fonction de courant et de la profondeur. Si je sens que la monture racle le fond, je relève ma canne et vice versa.

Le plus souvent lorsque la monture est en amont, j’ai la canne haute et lorsque le vairon est en face de moi ou en aval, je travaille canne basse.

Lorsque je suis sur un plat (zone avec peu de dénivelé et donc peu de courant), il m’arrive de pêcher par bon successif sur le fond.

Derrière une chute d’eau, on trouve souvent un trou assez profond avec un fort courant de surface, dans ce cas une monture type dracko avec une plombée en tête serait plus adapté pour traverser la couche supérieur. Pour ne pas avoir à changer de monture, je rajoute une chevrotine quelque centimètre devant la monture.

En grande rivière à fort courant où le poids d’une godille même 6g ne suffit pas pour pêcher assez creux, j’ajoute également une plombée devant. On peut même dans ces conditions lancer 3 quarts amont et laisser le vairon rouler sur le fond en contrôlant canne haute.

4 Vidéo complète sur le montage godille

En Bref

Voici donc une monture facile à utiliser, bon marché et finalement polyvalente et donc adaptable à toutes les rivières à truite ! A essayer d’urgence !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*